A toi, la patience

Laisser s'entrefiler les jours

En attendant les nuits

Folles et émouvantes.

Folles et grisantes nuits

Les amants éperdus envahissent

Le Bosphore, cette étendue

Virgicide amour des aléas heureux

Laisser briser les jolis rapts

Celles des frayeurs assassines

Celles de quand reviendras-tu?

Une peur sereine envahie de patiences

Laisser vivre, ainsi soit-il

Vivre à y laisser les fils de Celui qui commande

A nos rythmes, se laisser vivre

Et aimer la patience.

Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square